Martin Landau dans Mission Impossible en 1969
Martin Landau dans Mission Impossible en 1969 © LANDOV/MAXPPP

Décès de Martin Landau, la star de "Mission Impossible"

Mis à jour le 17/07/2017 à 16H27, publié le 17/07/2017 à 10H33

Martin Landau, acteur américain et star de la série télévisée "Mission Impossible", récompensé par un Oscar pour "Ed Wood" de Tim Burton, est mort samedi à Los Angeles, à l'âge de 89 ans, a annoncé dimanche son agent Dick Guttman.

Reportage France 2  D. Wolfromm / C. Ferron


A la sortie du collège, Martin Landau étudie les Beaux-Arts à l'Institut Pratt et devient illustrateur pendant cinq ans au quotidien "New York Daily News". Originaire de Brooklyn, il débute sa carrière dans les années 1950 à Broadway et fait ses premiers pas au cinéma dans le film culte d'Alfred Hitchock "La mort aux trousses" en 1959.

Martin Landau dans "La mort aux trousses"

Il figure au générique de films comme "Cléopâtre", "La Plus grande histoire jamais contée" ou "Nevada Smith", avant de connaître un large succès grâce à la série télévisée "Mission Impossible". Au milieu des années soixante, il prête ses traits à Rollin Hand, le personnage à transformations de la série, aux côtés de sa femme Barbara Bain, épousée en 1957. Il fera partie des trois premières saisons diffusées entre 1966 et 1969, avant d'être remplacé par Leonard Nimoy. 

Retour sur la création de Mission Impossible

Conséquence de son activité régulière à la télévision, sa carrière cinématographique se poursuit à un rythme ralenti. En 1975, il s'installe avec son épouse en Angleterre où ils seront tous les deux les vedettes d'un nouveau feuilleton télévisé, "Cosmos 1999", de 1975 à 1977. Ses rôles s'orientent désormais vers la science-fiction, notamment avec Meteor en 1979 et Terreur extraterrestre en 1980.

Série Cosmos 1999

Après son divorce en 1987, sa carrière au cinéma prend un nouvel essor avec deux nominations consécutives à l'Oscar du Meilleur Second Rôle masculin pour "Tucker" de Francis Ford Coppola en 1988 et pour "Crimes et Délits" de Woody Allen en 1989. Il obtient finalement l'Oscar et la consécration en incarnant l'acteur Bela Lugosi dans "Ed Wood" de Tim Burton, en 1994. 

Ed Wood - Official Trailer

Depuis, Martin Landau ne cesse de travailler pour le cinéma. Il prête entre autres ses traits à Geppetto, le fabricant de marionnettes de Pinocchio en 1996, rôle qu'il reprend en 1999 dans Pinocchio et Gepetto. La même année, il retrouve Tim Burton dans "Sleepy Hollow", la légende du cavalier sans tête pour jouer Peter Van Garret : un petit rôle déterminant dans l’histoire puisqu’il est la première victime du cavalier sans tête joué par Christopher Walken.

Tout en continuant de tourner pour la télévision et dans des séries telles que The Evidence : les preuves du crime ou FBI : portés disparus, l’acteur enchaine les tournages, aussi bien pour des comédies comme Ready to Rumble en 2000, que pour des drames comme "The Majestic" en 2002, où son personnage croit reconnaitre en Jim Carrey son fils, parti à la guerre quelques années plus tôt.

Par Culturebox (avec AFP)

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle