Le second parcours de Street Art de Boulogne-sur-Mer a invité sept artistes de la région et du monde entier
Le second parcours de Street Art de Boulogne-sur-Mer a invité sept artistes de la région et du monde entier © France 3 / Culturebox

Le street-art donne un nouveau visage à Boulogne-sur-mer

Publié le 09/09/2017 à 17H33

Durant tout l'été, les graffeurs ont investi les rues de Boulogne-sur-Mer. Les artistes locaux et internationaux du "Parcours d’Art urbain – Street art #2" avaient carte blanche pour donner un nouveau visage à la ville du Pas-de-Calais. Les passants peuvent désormais admirer les oeuvres très variées du Brésilien Kobra aux côtés de celles des Boulonnais Flag et Lajouanique.

Elle a connu les bombardements de la seconde guerre mondiale mais tout l'été ce sont des bombes pacifistes qui ont envahi Boulogne-sur-Mer. Car dans les mains des graffeurs, elles deviennent des objets de création.

A l'occasion du deuxième parcours de street art, la municipalité a convié les plus grandes figures des arts urbains. Résutat, la ville se réveille avec un nouveau visage et plein de couleurs. 

Reportage: E. Schiex / P. Mahieu / F. Defrance

Un parcours dans le monde du street-art

Pour cette seconde édition, Boulogne-sur-mer a vu défiler les grosses pointures internationales du street art mais aussi les graffeurs de la région. Kobra (Brésil), Alaniz (Argentine), Case Maclaim (Allemagne), Evoca 1 (République Dominincaine) et 4 Letters (France), s’inspirent librement de la ville et de son histoire pour donner une nouvelle dimension au parcours créé l’été dernier.

Ce deuxième parcours de street art donne à découvrir toute l'histoire de Boulogne grâce à des touches d'artistes de renommée internationale

Amziane Abid
Chargé de projet "Festival Parcours d'Art Urbain"

Nikodem, artiste français originaire de Grenoble, s'est attaqué aux colonnes qui composent l’entrée de l’Université du Littoral rue Saint-Louis. Celles-ci deviennent "Les piliers de la culture", un beau symbole devant ce lieu d’enseignement et de recherche.

© France 3 / Culturebox © France 3 / Culturebox


Le mobilier urbain réserve des belles surprises grâce au talent des artistes boulonnais FLAG, Florian Lajouanique, Marie Lou Peeren, Gaawouel, Balouz.

Flag Arts © France 3 / Culturebox Flag Arts © France 3 / Culturebox


C'est une grosse fierté et c'est un défi. Etre aux côtés de Kobra, Case Maclaim, Alaniz, ça nous met sur un piédestal

Flag Arts

© France 3 / Culturebox © France 3 / Culturebox

Un musée à ciel ouvert

Disséminées dans toute la ville, les oeuvres du parcours 2017 forment une galerie en plein air. Si bon nombre des artistes exposent aujourd’hui dans les galeries du monde entier, ils ont tous débuté́ dans la rue et ont participé́ à l’émancipation d’une culture urbaine bien identifiée. Qu'ils travaillent au pochoir, à la bombe, à l'acrylique ou au collage, les artistes invités ont tous créé des œuvres inédites pour l'occasion. 

L'artiste boulonnais Lajouanique a travaillé durant deux semaines rue des Pipôts au boulevard Daunou. Passionné de poésie et plus particulièrement par le courant surréaliste, Florian Lajouanique est diplômé des Beaux-Arts de Dunkerque © France 3 / Culturebox L'artiste boulonnais Lajouanique a travaillé durant deux semaines rue des Pipôts au boulevard Daunou. Passionné de poésie et plus particulièrement par le courant surréaliste, Florian Lajouanique est diplômé des Beaux-Arts de Dunkerque © France 3 / Culturebox


Cinq fresques immenses côtoient les trente-trois coffrets électriques aux couleurs étonnantes. Curieux, parfois interloqués, les promeneurs ne regardent plus leur ville du même oeil. 

© France 3 / Culturebox © France 3 / Culturebox

Le parcours d'art urbain sera présenté au grand public lors du vernissage officiel le 29 septembre 2017. 

Par Odile Morain

@Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle