Le sculpteur italien Davide Rivala a investit la vieille ville d'Antibes avec son bestiaire insolite.
Le sculpteur italien Davide Rivala a investit la vieille ville d'Antibes avec son bestiaire insolite. © Culturebox / Capture d'écran

Le sculpteur italien Davide Rivalta lâche ses bêtes dans les rues d’Antibes

Publié le 25/06/2017 à 19H08

Les rues mais aussi les places, les jardins, les quais du port et même la plage. Après Mougins l’an dernier, Davide Rivalta est de retour sur la Côte d’Azur avec son drôle de bestiaire. Une vingtaine d’animaux à découvrir jusqu’au 17 septembre

Un troupeau de buffles sur le trottoir, de quoi étonner les habitants d’Antibes et les touristes déjà nombreux en ce début d’été. Des animaux en bronze, ou en résine et fibre de verre, hyper réalistes et qui sont devenus la marque de fabrique de l’artiste italien Davide Rivalta.

Reportage : N. Jourdan / D. Delahaye / S. Lemaire

21 animaux disséminés

Hormis ce troupeau de buffles, David Rivalta est venu avec une véritable ménagerie. Un cheval blanc, un âne, un aigle, des ours, deux guépards et une meute de six loups, tous grandeur nature. Mais celui qui surprend vraiment les passants, c’est le rhinocéros.

Une belle bête en bronze de 1800 kilos, que l’artiste avait déjà exposée l’an dernier dans le village de Mougins non loin de là. Mais cette fois-ci, c’est sur la plage que l’animal a pris ses quartiers d’été, au beau milieu des baigneurs.

L'artiste italien Davide Rivalta sur la plage au côté de son impressionnant rhinocéros de bronze © Culturebox / Capture d'écran L'artiste italien Davide Rivalta sur la plage au côté de son impressionnant rhinocéros de bronze © Culturebox / Capture d'écran


 

Par Stéphane Hilarion

@Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle