Edouard Manet, Copie de "La Vierge à l'enfant avec sainte Catherine et un berger", dite "La Vierge au lapin", d'après Titien, détail, vers 1850-1860. Musée du Louvre
Edouard Manet, Copie de "La Vierge à l'enfant avec sainte Catherine et un berger", dite "La Vierge au lapin", d'après Titien, détail, vers 1850-1860. Musée du Louvre © Succession B. Caprotti

Une copie de la "Vierge au lapin" de Titien par Edouard Manet entre au Louvre

Publié le 13/07/2017 à 15H11

Une copie par Edouard Manet de "La Vierge au lapin" de Titien rejoint les collections du Louvre, qui bénéficie d'un legs de l'industriel milanais Bernardo Caprotti, a annoncé mercredi le musée parisien.

La toile d'Edouard Manet, copie de "La Vierge à l'Enfant avec sainte Catherine et un berger", dite "La Vierge au lapin", de Titien, rejoindra les salles du musée cet automne, a annoncé le Louvre : il sera présenté au côté de l'original, comme le voulait le légataire du tableau.
 
Le ministère de la Culture a autorisé le musée du Louvre à accepter le legs consenti par l'industriel et collectionneur milanais Bernardo Caprotti (1925-2016), bien que l'artiste ne relève pas de son domaine scientifique. En effet, celui-ci ne va pas au-delà de 1848.
 
Copie fidèle, aux mêmes dimensions que l'original de Titien, la "Vierge au lapin" a sans doute été réalisée par Edouard Manet dans l'enceinte du Louvre dans les années 1850. Le peintre l'a conservée dans son atelier une vingtaine d'années, jusqu'en janvier 1875, date à laquelle il l'a cédée au baryton et collectionneur Jean-Baptiste Faure.

Édouard Manet (1832-1883), Copie de "La Vierge à l’Enfant avec sainte Catherine et un berger", dite "La Vierge au lapin", d’après Titien. Vers 1850-1860. Musée du Louvre © Succession B. Caprotti Édouard Manet (1832-1883), Copie de "La Vierge à l’Enfant avec sainte Catherine et un berger", dite "La Vierge au lapin", d’après Titien. Vers 1850-1860. Musée du Louvre © Succession B. Caprotti


Un tableau qui n'avait pas été exposé depuis 1937

Entre les deux-guerres, le tableau était dans la collection de Mme Nelson Robinson et a été exposé à la galerie Wildenstein de New York en 1937. Il a ensuite été dans la collection de Louise Reinhardt Smith, puis acquis en 1959 par l'industriel et collectionneur milanais Bernardo Caprotti. Il n'a plus été exposé publiquement après 1937 et n'était connu des spécialistes que par des photos en noir et blanc.
 
On peut penser que la "Vierge au lapin" a inspiré Manet dans ses recherches sur le thème de la figure humaine dans le paysage, qui a abouti à son très moderne "Déjeuner sur l'herbe", souligne le Louvre. La nature morte de fruits dans un panier d'osier, au premier plan à gauche de son chef-d'œuvre de 1862, est une citation de Titien, tout comme la figure de baigneuse, isolée au second plan de la même façon que le berger de la "Vierge au lapin".
 
La servante noire de l'"Olympia" (1863) de Manet serait inspirée de la figure de la Vierge.

Tiziano Vecellio dit Titien, "La Vierge à l'Enfant avec sainte Catherine et un berger", dite "La Vierge au lapin" © photo: © Musée du Louvre, dist. RMN / Angèle Dequier Tiziano Vecellio dit Titien, "La Vierge à l'Enfant avec sainte Catherine et un berger", dite "La Vierge au lapin" © photo: © Musée du Louvre, dist. RMN / Angèle Dequier

 

Par Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle