Mercato de la mode: départ de Raf Simons et retour confirmé de Jil Sander

Mis à jour le 06/12/2016 à 14H55, publié le 23/02/2012 à 16H23

Le directeur artistique de Jil Sander, Raf Simons, quitte la griffe allemande après le 27 février à l'issue des défilés à Milan. La presse spécialisée évoque le nom de ce créateur Belge, connu pour une mode exigeante, volontiers avant-gardiste, comme favori pour succéder à John Galliano chez Dior. Il sera remplacé par Jil Sander qui revient comme directrice de la création, à compter du 27 février.

Jil Sander, la créatrice de la griffe allemande du même nom, revient après plus de 7 ans d'absence dans sa maison. La créatrice est connue pour avoir habillé les femmes indépendantes du monde entier. Une garde-robe imaginée dans cette optique : tout est fait pour que la femme active y trouve son compte. Jil Sander ose les alliances de styles, des coupes simples et une certaine sobriété qui font le bonheur des adeptes de la mode.

Un peu d'histoire
Jil Sander, 68 ans, a fondé la marque éponyme à Hambourg en 1968. En 1999, elle avait vendu 75% des actions de sa maison de couture à Prada, avec lequel des différences de vue sont apparues, la conduisant à partir un an plus tard. Avant d'amorcer un retour en 2003 mais de courte durée.

Aujourd'hui, la marque Jil Sander est la propriété du fond d'investissement britannique Change Capital Partners qui l'a rachetée en 2006 tandis que le Belge Raf Simons en assure avec succès la direction artistique depuis 2005. Raf Simons est pressenti par les magazines spécialisés pour succéder chez Dior à John Galliano, licencié en mars 2011 à la suite d'insultes antisémites.Très créatif, il a sa propre marque en Belgique, qui défile à Paris.

Jil Sander a elle mis un terme fin 2011 à son contrat comme designer de la marque populaire japonaise de vêtements Uniqlo, après trois ans de coopération. Cela avait relancé les rumeurs sur son retour dans la maison qu'elle avait fondé.

Par Corinne Jeammet + AFP

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle