Pablo Picasso chez lui, à Mougins, en 1971
Pablo Picasso chez lui, à Mougins, en 1971 © Guler/Sipa

Les dernières années de Picasso : obsessions érotiques

Mis à jour le 06/12/2016 à 6H30, publié le 06/04/2013 à 14H39

Peintre, sculpteur, céramiste, décorateur, Pablo Picasso avait tous les talents. L'artiste est décédé il y a quarante ans, le 8 avril 1973 à l'âge de 91 ans d'une embolie pulmonaire, dans sa propriété de Mougins. Ses dernières années, période la plus méconnue de l'artiste, sont marquées par une liberté et une frénésie de production.

Picasso, l'inventeur du cubisme (Les demoiselles d'Avignon), le peintre de Malaga qui n'oublie pas son Espagne natale qui souffre de la guerre civile (Guernica), l'homme qui aimait les femmes...

Ce prodigieux inventeur de formes, qui a réalisé plus de 60.000 oeuvres, n'était pas grand, mais il avait un beau visage aux yeux immenses et expressifs, un corps à l'énergie inépuisable. Des photos l'ont fixé à jamais dans l'imaginaire collectif : l'été, travaillant torse nu, l'hiver, en pull et pantalon rayé.

Picasso à Mougins
Son dernier amour, Jacqueline Roque, correspond à la période la plus méconnue de l'artiste. Il l'épouse en 1961, quitte Cannes et s'installe à Mougins. Jacqueline, dont le profil fascinait Picasso est l'ange gardien des dernières années. Elle est le témoin d'une production gigantesque entre 1968 et 1972, période pendant laquelle Picasso se retrouve face à lui même.

C'est pendant ces dernières années que Picasso exprime ses obsessions érotiques : "Homme et Femme nue", "Vénus et l'amour", l'Aubade".

"l'Aubade" de Picasso (1967) © Sotheby's "l'Aubade" de Picasso (1967) © Sotheby's

"Homme et Femme nue", Picasso © Superstock/Sipa "Homme et Femme nue", Picasso © Superstock/Sipa


Les oeuvres de ce Picasso vieillissant et sulfureux, assumant ses obsessions, provoquent encore aujourd'hui une certaine gêne de la part de certains conservateurs de musées, qui hésitent à les exposer.

Par Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle