Audrey Tautou dans le décor du "Fabuleux destin d'Amélie Poulain" de Jean-Pierre Jeunet sorti en 2001.
Audrey Tautou dans le décor du "Fabuleux destin d'Amélie Poulain" de Jean-Pierre Jeunet sorti en 2001. © Jean-Pierre Jeunet

Le bric-à-brac singulier de Caro et Jeunet exposé à la Halle Saint Pierre

Mis à jour le 09/09/2017 à 16H02, publié le 05/09/2017 à 18H38

Cinéastes, décorateurs, collectionneurs, bricoleurs, prestidigitateurs : Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet sont tout cela à la fois. Avant que leurs chemins ne se séparent, ils ont réalisé ensemble deux films majeurs des années 90 : "Delicatessen" et "La Cité des Enfants perdus". La Halle Saint-Pierre (Paris 18e) leur consacre une vaste exposition où l'objet est roi.

Ensemble, ils ont signé deux films cultes des années 90

L'un vient de la bande dessinée et l'autre du cinéma d'animation. Le cinéma tout court les réunit. Ensemble, Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet ont marqué toute une génération avec leur film "Delicatessen", sorti en 1991. A la confluence du fantastique et du conte noir, de la poésie onirique et du réalisme poisseux, ce film déployait un univers détraqué et hautement singulier jusque dans ses moindres détails. Les deux complices ont ensuite réalisé "La Cité des enfants perdus", fable sombre et chantier artistique colossal, sorti en 1995.

Marc Caro (à gauche) et Jean-Pierre Jeunet. © Marc Caro / Nicolas Auproux Marc Caro (à gauche) et Jean-Pierre Jeunet. © Marc Caro / Nicolas Auproux


Puis leurs chemins se sont séparés, chacun partant exploiter des voies plus personnelles, avec le succès que l'on sait pour Jeunet, qui se vit confier par Hollywood le 4e "Alien" ("Alien Resurrection") avant d'obtenir une reconnaissance stratosphérique avec son "Fabuleux destin d'Amélie Poulain" en 2001, suivi de "Un Long Dimanche de Fiançailles", "Micmacs à Tire-Larigot" et "L'extravagant voyage du jeune et prodigieux TS Spivet".

De son côté, Marc Caro a réalisé des clips, des documentaires, des décors pour les chorégraphes Philippe Decouflé et Régine Chopinot et la direction artistique de nombreux films, dont le "Blueberry" de Jan Kounen et "Enter The Void" de Gaspar Noé.

Le trailer de l'exposition à la Halle Saint Pierre :

Les objets au coeur de l'exposition à la Halle Saint Pierre

Les objets sont au centre de l'exposition inédite que leur consacre la Halle Saint Pierre à partir de jeudi. Une sorte de cabinet de curiosités dans lequel le visiteur est invité à une plongée dans l'univers détraqué et poétique si particulier des deux hommes.

On y retrouve de nombreux costumes,  beaucoup d'objets originaux vus dans leurs films, comme l'enseigne de "Delicatessen", le nain de jardin d'"Amélie Poulain", l'optacon des cyclopes de "La Cité des enfants perdus" et une tête d'Alien. On peut admirer des storyboards, des photos de tournage, des dessins, collages, sculptures et peintures, ainsi que des ébauches de films restés à l'état de projets.

Storyboard de Caro pour "Delicatessen" et polas de maquillage de Nathalie Tissier. © Collection Nathalie Tissier Storyboard de Caro pour "Delicatessen" et polas de maquillage de Nathalie Tissier. © Collection Nathalie Tissier


En bons enfants de Georges Meliès, le cinéaste pionnier des effets spéciaux, ils ont aussi glissé de petites surprises, comme un miroir dans lequel se reflète le décor mais pas le visiteur…

Etude de décors pour "Alien Resurrection" de Jean-Pierre Jeunet. © Chef décorateur Nigel Phelps, dessin de Jim Martin Etude de décors pour "Alien Resurrection" de Jean-Pierre Jeunet. © Chef décorateur Nigel Phelps, dessin de Jim Martin

"Des objets qui traînaient dans mon bureau"

"Dans tous les films que nous avons faits ensemble ou séparément, les objets ont toujours eu une place prépondérante. Marionnettes articulées pour les films d'animation, Machines Steampunk, costumes baroques, Aliens géants, objets emblématiques comme le calendrier de photomaton d'Amélie, sans compter les storyboards, dessins de décors, BD et illustrations de Marc Caro… Tant d'objets qui traînaient dans mon bureau que je décidai de les partager", raconte Jean-Pierre Jeunet.

L'optacon des Cyclopes (signé Caro & Daniel Adric) et une étude de costume de JP Gaultier (illustrateur Fabien Esnard-Lascombe) pour "La Cité des Enfants perdus" de Caro et Jeunet. © Collection Jean-Pierre Jeunet L'optacon des Cyclopes (signé Caro & Daniel Adric) et une étude de costume de JP Gaultier (illustrateur Fabien Esnard-Lascombe) pour "La Cité des Enfants perdus" de Caro et Jeunet. © Collection Jean-Pierre Jeunet

Un lieu évident pour accueillir l'univers de Caro et Jeunet

La Halle Saint Pierre, connue pour ses expositions consacrées à l'art brut et à l'art singulier, est un hôte naturel pour abriter tout ce prodigieux bric-à-brac sorti de leur imagination fertile. Sans compter que ce "musée d'art populaire non prétentieux" comme le résume Jean-Pierre Jeunet, est situé à Montmartre, dans le quartier des tribulations d'Amélie Poulain. Et que c'est ici que le cinéaste y a découvert nombre d'artistes et admiré les œuvres de Giger, "guide spirituel" de son "Alien".

Quant à Marc Caro, il estime que "notre filiation revendiquée avec Meliès et l'art forain trouve naturellement sa place à la Halle Saint Pierre, qui a toujours su accueillir ceux qui marchent en dehors des clous…".

Photo-montage "Café des 2 moulins, j'y suis souvent" et Photo mystère "Souhaitez vous ?" vus dans le film "Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain" de Jean-Pierre Jeunet. © Collection Jean-Pierre Jeunet Photo-montage "Café des 2 moulins, j'y suis souvent" et Photo mystère "Souhaitez vous ?" vus dans le film "Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain" de Jean-Pierre Jeunet. © Collection Jean-Pierre Jeunet

 

Par Laure Narlian

@Nijikid

Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox

Infos pratiques

Exposition "Caro/Jeunet" La Halle Saint Pierre 2 rue Ronsard 75018 Paris Du 7 septembre 2017 au 31 Juillet 2018 11h à 18h du lundi au vendredi; jusqu'à 19h le samedi et de 12h à 18h le dimanche Plein tarif 9 euros, Tarif réduit 7 euros, Moins de 15 ans 6 euros Le site de la Halle Saint Pierre

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle