"Zombillenium" le film d'animation d'Arthur de Pins et Alexis Ducord est produit en partie par Empirius Communication - Sirius Corp basés à Nancy
"Zombillenium" le film d'animation d'Arthur de Pins et Alexis Ducord est produit en partie par Empirius Communication - Sirius Corp basés à Nancy © Gebeka Films / France 3 / Culturebox /capture d'écran

"Zombillenium" : le savoir-faire de l'animation française

Mis à jour le 27/09/2017 à 12H11, publié le 27/09/2017 à 11H28

C'est le film d'animation très attendu de cet automne, "Zombillenium" sera sur les écrans en France le 18 octobre prochain. Réalisée d'après la bande-dessinée éponyme d'Arthur de Pins et Alexis Ducord, la production a bénéficié d'une subvention de 190 000 € de la Région Grand Est et du savoir-faire des sociétés Empirius Communication et Sirius Corp installées à Nancy.

Si l'action principale de "Zombillenium" se déroule dans le Nord, le film d'animation a en partie été réalisé à Nancy. Plus précisément l’animation 2D - 3D, le générique du film, les réalisations des making of ainsi que les prises de vue et la production des vidéos virales. La société de production a fait appel aux entreprises nancéiennes Empirius Communication et Sirius Corp. "On ne s'imagine pas tout le boulot qu'il y a derrière pour produire 74 minutes de film", précise Waël Ali Soufian, le Président des sociétés. 

Adapté de la bande dessinée, le film d'animation d'Arthur De Pins et d'Alexis Ducord sortira en salles le 18 octobre 2017.  

Reportage : M. Boudiba / M. Mohammad / A. Thiery / C. Perrin / N. Lamda

Du swingue à Zombillenium

"Zombillenium" c'est l'histoire d'un parc d’attractions d’épouvante où les monstres ont le blues. Blasés de divertir les humains, les morts-vivants, vampires et autres zombies ont juste envie de mettre la clé sous le paillasson. Mais à l'arrivée d'Hector, un humain contrôleur des normes qui souhaite fermer le parc, les monstres se réveillent. "Zombillenium" devient aussi terrifiant que l'enfer. En plus drôle. 

© Gebeka Films © Gebeka Films


Arthur de Pins et Alexis Ducord, respectivement illustrateur et réalisateur, proposent une adaptation spéciale de la bande dessinée d'origine. "On a fait un film très original et les gens sont contents d'avoir une histoire un peu nouvelle plutôt que de voir la même racontée différemment", souligne le producteur Henri Magalon.

© Gebeka Films © Gebeka Films


La réalisation a duré cinq ans pendant lesquels les deux co-réalisateurs se sont partagés le travail. Arthur de Pins, auteur de la BD originale, a assuré les couleurs, les personnages et les décors quant à Alexis Ducord, il avait en charge tout l'aspect technique comme le montage, le son et l'animation. Le film a bénéficié de 190.000 € par la Région Grand Est au titre de l’aide à la production pour un budget total de 13 M d’€.

Skip the Use dans l'aventure

Côté musique, c'est aussi des gars du Nord qui ont travaillé sur le projet. Le groupe Skip The Use a écrit (avant qu'ils ne se séparent) la musique du film. Mat Bastard, ex-leader du groupe a même inspiré le personnage de Sirius qui chante comme une rock star.


Par Odile Morain

@Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle